Dès qu’on parle Halloween : c’est tout de suite les fantômes. Est-ce qu’ils existes vraiment ? D’ici quelques jours c’est la fête des morts et Halloween chez les Américains.Je vous en parlerai des histoires que vous n’en croirez pas.  Vous pouvez visiter le site de Monsieur Alain GYRE qui vous parlera aussi des lolo vokatra dans sa légende des fantômes et son blog dédié à Madagascar.

Pour lui ce ne sont pas des fantômes mais des vivants. Pour les Sakalava ce sont des mauvais esprits ou  « lolo raty ».

Pour Monsieur Alain GYRE ce sont les « ambiroa » c’est-à-dire que vous vous dédoubler dans votre esprit et que votre « ambiroa » se promène en même temps que vous à un autre endroit.La phrase « lasa ambiroa » veut dire vous avez perdu la tête ou plus précisément votre concentration et que votre tête est ailleurs avec votre double. Et si on vérifie la véracité de l’évènement votre double fait la même chose que vous en même temps que vous  dans un autre endroit.C’est comme si vous rêvez et votre esprit est  emporté par un autre esprit.ob_d46f16_les-fantomes

Dans une région du Sud de Madagascar à Fianarantsoa, il se passe des choses étranges. On en parle mais moi non plus on  je n’arrive pas à croire. Une fille raconte lors d’une cérémonie suivant le rite des Malgaches pour ré ensevelir les morts car d’après eux les débris du corps des morts ne doivent pas être perdu. La famille s’était réunie pour faire sortir le corps de leurs défunts de la tombe familiale dans le but de les recouvrir. Les corps sont étalés sur une table et couverts de nattes car les habits des morts étaient déjà déchirés. L’emplacement était bien choisi dans la cour de la maison familiale sous l’ombre d’un arbre qui rafraichira l’atmosphère des dépouilles. On ne s’y approchait pas sauf pour demander leur bénédiction. La veille de la cérémonie puisqu’elle dure quelques jours c’est là que l’histoire se passe. Les membres de la famille le savaient d’avance et servaient à manger aux morts. Vous vous demanderez certainement pourquoi ? Parce que cette nuit-là les fantômes vont sortir eux aussi faire leur festin. Les habitants n’ont pas peur car ils ont l’habitude. Effectivement si vous regardez par la lucarne de la maison vous pouvez admirer un spectacle incroyable. Des êtres non vivants mais qui peuvent avaler comme des vivants le repas que vous lui avez servi sortent de leur cachette et se mettent à manger. Ceux que ces habitants appellent les « Lolo vokatra » ou le « tanalasoa » ou les fantômes soient disant fertiles. Pour moi ce sont des fantômes qui apparaissent comme des vivants seulement ils sont perchés sur les branches des arbres et dans la matinée quand vous venez voir le repas est terminé malgré tout vous verrez que le riz n’était pas avaler correctement mais jeté par terre au pied de l’arbre. Ces fantômes là n’ont pas de ventre mais ils sont bien habillés comme les vivants et vous ne saurez les distingué des vivants que par la pâleur de leur peau. Ils peuvent bel et bien se mélanger aux vivants mais ils sont faciles à distinguer. Ils n’ont pas de ventre pour digérer les aliments.C’est pour cela que je vous parle que ce sont des fantômes ce ne sont pas des vivants.

Et voilà ! si l’histoire vous a plu ne faîtes pas de cauchemar c’est du vrai même si je ne l’avais jamais vu.

.Mes conseils : ne pas s’aventurer quand on ne sait pas il vaut mieux s’abstenir d’en savoir davantage et d’être trop curieux.

Ce que j’avais pu retenir : les fantômes ou les autres noms pour définir ces êtres là ont chacun leur spécificité. Le sens varie d’une définition à une autre. Je doute de l’appellation fantôme tout ce qu’on pense être une forme à moitié visible ou invisible étrange à l’homme grosso modo.Pour moi il ne faut pas confondre esprit avec fantôme. Car c’est bel et bien dit dans la Bible qu’il y a l’Esprit Saint et il y a les mauvais esprits.Et d’après les Prêtres l’Esprit Saint c’est notre conscience qui nous aide à faire le bien et à refuser le mal.Ce ne seront jamais des fantômes.

Pour ne pas être dans l’ambiguïté du sens je vous raconte une autre histoire de l' »ambiroa » qui est celui d’un pont qui se trouve à Ambohimandroso à Madagascar. Beaucoup en ont raconté certains chauffeurs passant par le pont d’Ambohimandroso se trouvent dédoublé quand la nuit arrive et qu’ils sont fatigué de la conduite.Il se trouve que ces chauffeurs sont emportés par les « ambiroa » et voient deux routes devant lui d’une manière illusoire. S’ils suivent la bonne route il n’y aura pas d’accident, s’ils suivent la mauvaise un accident arrive et ils mourront.Et là il y a confusion entre fantôme et « ambiroa ». Pour les chauffeurs, leurs « ambiroa » ont été emporté par des fantômes ou des esprits invisibles qui les ont guidés vers le bon ou le mauvais chemin.Donc en conclusion toujours faire attention aux chauffeurs fatigués.

Publicités