Coran > Sourate Al-Baqara> Verset 221
Et n’ épousez pas les femmes associatrices tant qu’ elles n’ auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu’ une associatrice même si elle vous enchante.

Photo

Photo

CEREMONIE DU MARIAGE MUSULMAN

CULTE MUSULMAN POUR LE ZAWAJ 
Le mariage musulman n’est le même que le mariage religieux
C’est un acte civil entre deux individus homme et femme qui consiste en un contrat de mariage appelé nikah les liante. Le mariage s’appelle  Le zawaj et consiste à fonder une famille base aussi de la société islamique. Après un bref cérémonie officiel les invités passent à une grande festivité qui dure plusieurs jours
Les règles :
Un homme doit se marier avec une femme de confession Musulmane n’empêche que le mariage avec d’autres femmes d’une autre religion est aussi possible mais les enfants seront élevés à la manière  traditionnelle musulmane
Un homme qui épouse une femme musulman de doit se convertir en musulman. Le premier mariage doit obtenir l’accord d’un wali musulman. Un mois avant la mariage il remettre le certificat à un imam. Il a fallu témoigner par le père ou le frère  de la mariée.

Préparation du mariage : la dot
Les familles de la mariée et du mari s’accorde pour le Mahr ou  dot  dont le futur époux offre à son épouse. Le montant est fixe.
 

Lieu et célébration

La cérémonie du henni
La célébration du mariage s’appelle henni  . La mariée doit prendre un bain purificateur (plante spécialement réservée à l’événement).  Les femmes des deux familles appliquent le henni sur la main de la mariée. Chaque pays a sa tradition pour pratiquer le henni. n effet le henni est décoratif mais apporte aussi la chance d’après la tradition musulman (baraka).Des danses et des chants accompagnent durant la cérémonie
  La cérémonie se passe chez la mariée ou dans un mosqué. Un cadi ou juge musulman pratique la célébration de la cérémonie .On commence par la citation « Khoutbah« ,  la lecture de versets du Coran en arabe .
Contrat du mariage avec les témoins
Les témoins donnent l’approbation qu’ils donnent la mariée comme époux au futur mari. Après on demande au futur mari s’il accepte de la prendre comme épouse sans oublier la dot.
La célébration du « Nikah » (mariage islamique) s’achève avec des invocations en faveur des nouveaux mariés. Le certificat est remis par un imam. Et les chants annoncent le mariage. 

La polygamie chez les musulmans 

Les règles musulmans permettent à l’homme d’avoir plusieurs femme comme épouse  la femme doit accepter la conservation de ces plusieurs femmes  à condition que l’homme les rendent un même niveau de vie. Elle a le droit de demander le divorce si elle ne le supporte pas. Les règles diffèrent les pays comme celui de la Tunisie et les autres pays qui n’accepte pas la polygamie.
La contraception, la répudiation et l’adultère chez les musulmans 

La répudiation du mari peut entraîner le divorce et après le divorce la femme peut se remarier.La contraception n’est pas une interdiction. L’adultère n’est pas puni de lapidation mais de coups de fouet.

Conditions du mariage musulman

  Un homme musulman peut se marier avec une femme d’une autre religion tandis qu’une femme musulman ne peut se marier avec un homme d’une autre religion sans que celui-ci se convertisse en musulman.
Une femme ne peut se marier sans son consentement mais elle ne doit pas se taire.
La  conception du mariage islamique, qu’on appelle parfois mariage arabe,  est moins religieuse que la conception juive.

 

Publicités